Aller au contenu

5 choses à savoir pour choisir son transat bébé

5 choses à savoir pour choisir son transat bébé

Découvrez notre guide complet sur le transat bébé : comment bien l’utiliser et la sélection des meilleurs transats du marché.

1. Quels sont les différents types de transats ?

Il existe 5 grandes catégories de transat bébé :

  1. Le transat classique : en tissu et en plastique ou en bois, ce le transat berce bébé par un système de ressort ou de bascule. Selon les modèles, il peut être pliable pour être rangé et transporté facilement.
  2. Le transat haut : fixé sur un pied, l’adulte peut régler la hauteur du transat afin que bébé soit proche du sol ou bien à hauteur de table.
  3. Le transat pouf : en tissu et assez encombrant, le transat pouf offre une assise moelleuse car il s’agit d’un coussin de micro-billes.
  4. Le transat balancelle : généralement en tissu et plastique, le transat balancelle est équipé d’un mécanisme qui permet de balancer bébé automatiquement. Le sens du bercement ainsi que sa vitesse peuvent être réglés selon le modèle. Les transats balancelles peuvent aussi proposer de la musique ou des accessoires de jeux à fixer dessus.

2. Quand mettre bébé dans un transat ?

Le transat bébé est à utiliser avec beaucoup de modération : 20 minutes maximum ! Bien évidemment, si votre enfant s’endort par mégarde pour faire sa sieste dans son transat, il n’y a rien de grave, tant que cela n’est pas récurrent.

Il peut toutefois s’avérer très utile pour installer bébé. Il est recommandé d’installer le bébé dans un transat :

  • Au moment du repas de l’enfant afin de partager un moment agréable avec lui. Il permet de faciliter les interactions avec l’enfant (se regarder, se sourire et se parler)
  • Après le repas, afin de faciliter la digestion (très utile en cas de reflux)

3. Pourquoi l’usage abusif du transat est néfaste pour le développement de l’enfant ?

Bien utilisé, le transat ne posera aucun problème pour votre enfant. Mais utilisé à outrance, cela peut être néfaste pour lui car :

  1. Si l’enfant à une petite déformation de la tête, elle risque de s’accentuer
  2. Le transat bébé ne respecte pas sa position physiologique : un nouveau-né n’a pas la musculature nécessaire pour ajuster sa posture. Si sa position est inconfortable, il n’arrivera donc pas à la changer. C’est pour cela qu’il est recommandé d’utiliser un transat le moins possible en journée, et de ne surtout pas faire dormir un bébé dedans.
  3. Le transat bébé entrave la motricité : coincé dedans, le bébé ne peut pas se mettre sur le côté pour se retourner, il est limité dans ses gestes et ne pourra pas récupérer un jouet tombé au sol. Bloqué, il ne sera pas incité à bouger et se confortera dans sa passivité. Les tout-petits ont besoin de bouger ! s’il frappe le bas du transat ou enroule sa tête vers l’avant…il est temps de le sortir du transat ! il manifeste de cette manière son désir de bouger. Posez-le donc à plat sur son tapis pour qu’il puisse satisfaire son besoin d’activité motrice

4. Les règles de sécurité à respecter lorsque l’enfant est dans un transat

Il est important de bien respecter ces quelques règles élémentaires de sécurité :

  1. Ne jamais poser le transat en hauteur (sur une table par exemple)
  2. Ne pas laisser un enfant sans surveillance dans un transat
  3. Ne pas laisser un animal domestique sans surveillance à proximité d’un transat

5. Quel transat bébé choisir ?

Les critères à prendre en compte pour le choix d’un transat

Voici les 6 critères à prendre en compte pour choisir le bon transat bébé :

  1. Ne pas acheter de transat balancelle. Ils n’apportent rien et incitent les parents à laisser les bébés trop longtemps dedans. Si votre enfant a besoin d’être bercé, prenez-le dans vos bras !
  2. Choisir un transat le plus simple possible : pas d’accessoires ni d’arches
  3. S’assurer de la bonne sécurité du transat bébé : sa stabilité (il ne doit pas basculer) et la présence d’un harnais 3 points
  4. L’encombrement (plié et déplié) : si vous vous déplacez beaucoup, prenez un modèle qui se plie
  5. L’entretien : choisissez un transat complètement déhoussable afin de pouvoir passer la housse en machine
  6. Choisissez un transat avec plusieurs inclinaisons possibles afin que le bébé soit le mieux installé

La sélection Bimbelot de transats

  1. Le transat bébé compact BabyBjörn : le best-seller du moment. Compact, complètement déhoussable, il a aussi le gros avantage de se replier facilement. De nombreux coloris sont proposés par la marque – 200€ chez Berceau Magique.

2. Le transat bébé compact Beaba : ultra compact, on peut l’emporter partout. Complètement déhoussable et lavable, c’est une alternative moins onéreuse au BabyBjörn – 130€ sur le site de la marque Beaba

Transat compat Beaba
Transat compat Beaba

3. Le transat bébé « up and down » Beaba : transat simple qui permet de mettre l’enfant à la hauteur que l’on souhaite – 174,90€ chez Berceau Magique.

4. Le transat bébé Cybex : compatible avec la chaise haute, c’est le gros point fort de ce transat. Il vous permet ainsi de choisir sa hauteur et d’avoir une base évolutive en chaise haute – 219,95€ sur le site de la marque

Lemo cybex transat
Lemo cybex transat

5. Le transat bébé design Charlie Crane : en bois et une belle variété de couleurs proposées. Ce transat design est très joli mais sera difficilement transportable – 229€ chez Berceau Magique.

Charlie Crane transat
Charlie Crane Transat

6. Le transat bébé design Nobodinoz : – Marque franco-espagnol aux matériaux naturels et coton bio. Plusieurs coloris proposés sont proposés par la marque – 189€ chez Berceau Magique

transat Nobodinoz
transat Nobodinoz